• 078 886 03 04
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le FC Biel-Bienne

0
Création d’association
0
Finaliste du coupe
0
Inauguration Gurzelen
0.
place dans le classement éternel
0
Champion suisse
0
spectateurs sur le Gurzelen (1959)

2017/18

1ère ligue

L’année suivante également, l’ascension express biennoise ne s’est pas laissée intimider. Après un premier tour couronné de succès, les difficultés sont cependant apparues après la pause hivernale, de telle façon qu’une victoire de Dornach contre son adversaire Liestal s’imposait dans le dernier tour, afin d’obtenir une promotion.

2017/18

2016/17

Nouveau départ

 

Même si le FC Bienne était dans le creux de la vague, (des panneaux publicitaires, le site internet et les bus junior ont été saisis) des personnes se sont montrées prêtes à sortir le FC Bienne de sa mauvaise posture. La bonne volonté des spectateurs et des donateurs a également continué. Le président Dietmar Faes, le chef du sport Arturo Albanese et l’entraîneur Kurt Baumann ont formé un team composé majoritairement d’acteurs régionaux sous le slogan « de la région – pour la région ». Avec 21 points d’avance, l’équipe a réussi son ascension en 2ème ligue interrégionale.

2015/16

Relégation forcée

Häfeli vend 28 joueurs et en prend 22 nouveaux et parle prétentieusement de Champions League. Au début l’équipe a proposé des matchs attractifs. Mais bientôt les salaires restent impayés, l’entraîneur Patrick Rahmen lance l’éponge et sera bientôt remplacé par Petar Aleksandrov. Häfeli annule des rendez-vous avec le LSF, fait des promesses dans le vide et parle de nouveaux donateurs potentiels. Que du vent. Par la suite un nouvel entraîneur, Zlatko Petricevic a été engagé, qui a plus fait parler de lui par ses méthodes d’entraînement clownesques et la gifle d’un masseur, que par ses performances sportives. Ainsi la SFL du FC Bienne s’est vu retirer sa licence le 27 avril 2016 et a été reléguée en 2ème ligue régionale.

2015/16

2015

Difficultés financières et Tissot Arena

L’ex-préfet Werner Könitzer et finalement Toni Sanktjohanser ont marché sur les traces du président  Jean-Pierre Senn après sa démission. Des problèmes financiers sont apparus. Ces derniers ont pu être résolus uniquement grâce à des retraits anticipés de primes Naming-Right dans le lot de la Tissot Arena alors en construction. En 2015 Carlo Häfeli, avocat zurichois et ex-conseiller d’administration du GC a repris la majorité des actions et la présidence. Le déménagement dans le bâtiment moderne de la Tissot Arena a suivi pendant la saison 2015/16.

2013-2015

L’appartenance à la ligue

L’appartenance à la ligue a pu être maintenue en 2014.  Mais en 2015, les deux changements d’entraîneurs, tout d’abord Jean-Michel Aeby et ensuite Patrick Rahmen ont menés au refus de la licence et par ce biais la relégation forcée de Servette.

2013-2015

2008-2013

Challenge League

Sous l’aile du duo d’entraîneurs Philippe Perret/Robert Lüthi, le FC Bienne fait également bonne figure dans la deuxième plus haute catégorie de jeu et atteint la 5ème place. Egalement après la réduction de 16 à 10 teams, nous nous classons en milieu de terrain. En 2012/2013 nous devons nous déplacer à la «Maladière» à Neuchâtel, car la Ligue Suisse de Football considère la «Gurzelen» inadéquate pour la Challenge League. Là aussi,  le FC Biel-Bienne atteint un excellent 4ème rang, mais souffre de graves problèmes financiers. Avec Stefan Freiburghaus, le chef du sport hautement rémunéré l’incertitude règne, le duo d’entraîneur est considéré comme non qualifié et sera finalement remplacé par Hanspeter « Bidu » Zaugg, (auparavant 1990-2000 assistant entraîneur national de Roy Hodgson, Artur Jorge, Rolf Fringer et Gilbert Gress, 2000 : entraîneur national suisse, 2000/01 champion suisse avec GC, 2006/12 entraîneur national Liechtenstein).

En coupe également, le FC Bienne fait fureur et élimine 4 teams de Super League : 2009/10 : Aarau (3 :2 n.V. 2010/11 : Luzern 2 :2 n.V. 5 :3 n.P. et quart de finale Bâle 3 :1, après lequel le FCB a été élu Cupteam de l’année. 2011/12 : Servette 3 :0

1996-2008

Temps en 1er ligue

Comme le FC Bienne bénéficiait en 2ème ligue déjà d’un cadre digne de 1ère ligue, il a tenu également sans problèmes dans la ligue supérieure. 2005 sous Kurt Baumann : 1er rang, mais défaite dans les matchs d’ascension contre Red Star Zürich (1 :4, 1 :2). 2006 : 1er rang, 5 tours avant la fin, la direction du club remplace l’entraîneur Kurt Baumann par l’international Andy Egli, même si l’équipe menait avec 14 points d’avance. Malgré cela nous avons perdu face à Urania Genève (0 :2, 3 :1) lors des matchs d’ascension. Défaite également en 2007 avec l’entraîneur Didi Münstermann contre Cham (1 :1, 1 :2), avec le même entraîneur en 2008 contre Baden (0 :0, 1 :1), l’ascension en Challenge Ligue est gagnée.

1996-2008

1999

Nouveau système d’éclairage

Remplacement des deux mats d’éclairage avec un même de 4 mats, car les lampes de remplacement n’étaient plus livrables.

1996

100 ans FC Biel-Bienne

Fête des 100 ans avec une avec un quintette des alpes, beaucoup d’illustres invités (p.ex. Jupp Derwall) et la publication d’un livre jubilé de 295 pages.

1996

1990-94

Ascension en 1er ligue

Après divers échecs lors des jeux d’ascension, en 1992 contre Morbio et en 1993 contre Brugg et Wädenswil, le FC Bienne a réussi à revenir en 1ère ligue avec l’entraîneur Dany Ryser (qui entraînera plus tard de l’équipe championne du monde des -17) lors match décisif contre Muttenz à Moutier avec un score de 3 :2 dans les prolongations.

13. Dezember 1990

Problèmes financiers

Une succession judiciaire libère le club d’une dette de 717 444 francs.

13. Dezember 1990

1990

Retour en 2ème ligue

1978

Au bord du gouffre

 14 créanciers, notamment le président Fritz Lanker renoncent à 1'995'000 millions de francs et réduisent ainsi l’endettement à 300'000 francs.

1978

1976-89

NLB

13 ans NLB. En 1978 (sous l’entraîneur Edy Bai) et en 1985 (avec Hansruedi Hasler qui deviendra par la suite le directeur technique de SFV) alors proche d’une nouvelle ascension avec deux 4ème places, le FC Bienne s’est retrouvé en danger à plusieurs reprises à partir de 1987. En 1987 on se sauvera lors d’un match de relégation contre le FC Bern (vainqueur de 1ère ligue) dans la prolongation (5 : 2) et en 1988 le maître incontesté Karl Grob (513 fois NLA, 5 fois champion et 4 fois vainqueur de la coupe avec le FC Zurich) ainsi que le champion d’Europe Anton Ondrus (Tchécoslovaquie) ont largement contribué au salut dans le tour de relégation.

1974/75

NLA

La dernière ascension en LNA a eu lieu en 1973 avec Hans-Otto Peters, mais le 13 juin c’est à nouveau la chute, bien que l’allemand Dieter Schwemmle a marqué le dernier but biennois en NLA.

1974/75

8. Mai 1970

Tribune Sud

Inauguration de la tribune sud qui propose 5000 places spectateurs debout et 500 places assises couvertes et protégées des intempéries.

23. April 1966

Remplacement des projecteurs

Installation du premier mat lumineux double du monde par l’entreprise Richard A. Ott,

23. April 1966

1961-72

Lourd héritage

Plusieurs entraîneurs ont eu la vie dure avec l’héritage de Jupp Derwall. Nous nous sommes retrouvés à cinq reprises en grande difficulté. Et c’est seulement avec l’entraîneur-joueur Hans-Otto Peters (1967-70) que nous avons atteint deux fois le 7ème rang en 1968 et 1969, bien que Peters fu le roi des buteurs avec 24 buts en 1969.

Les parties ont représentés les points forts lors de la Coupe des Alpes contre les clubs de pointe italiens comme Sampdoria Genua, Atalanta Bergamo, AS Roma, Inter Mailand, Napoli ou Torino avec plus de 10 000 spectateurs. L’étranger le plus connu à cette époque était celui qui a participé à la coupe du monde avec l’Allemagne en 1962, Horst Szyamniak. A côté de lui les allemands Matthias Rossbach et Hans Neuschäfer, le yougoslave Zdravko Rajkov et le hongrois Didier Mackay.

1959-61

'Aire Derwall'


En tant qu’entraîneur-joueur l’allemand Josef « Jupp » Derwall a conduit d’emblée le FC Bienne au titre de vice-champion. Une année plus tard le FC Bienne joue la finale de la coupe contre la Chaux-de-Fonds et perd 0 :1 devant 20'000 spectateurs. De 1970-78 Derwall sera l’assistant de l’entraîneur de l’équipe nationale Helmut Schön (champion d’Europe en 1972, champion monde en 1974, vice-champion d’Europe en 1976) et de 1978-84 entraîneur national (champion d’Europe en 1980, vice-champion du monde en 1982). De 1984-88 directeur technique chez Galatasaray Istanbul, 2 fois coach de la sélection européenne, 2 fois coach de la sélection mondiale.

Derrière depuis la gauche : Stäuble, Derwall, Hänzi, Parlier, Merlo, Turin, Studer.

Devant : Urfer (vice-président), Graf, Kehrli, Moser, Allemann, Koller, Fuchs (Président)

1959-61

1950-59

Ascension et relégation

Saison 1951/52 : relégation de la NLA après 19 ans. Après le retour de 1953, ont suivi deux ascensions et relégations supplémentaires.

1952/53

Reconstruction du tribune

1952/53

1950/51

Incendie dans les anciennes tribunes en bois

1947/48

Vice-champion

1947/48

1946/47

Champion suisse

Premier et unique titre de champion suisse

Derrière depuis la gauche : Schlup, Cuanillon, Lempen, Brügger, Marthaler (président), Grünig (président d’honneur), Rossel (capitaine), Walther (entraîneur), Widmer, Urfer, Scheurer.

Devant : Perrer (masseur), Thomet, Weibel, Jucker, Hasler, Ballaman, Ibach, Jeannet (secrétaire)

16. November 1946

50 ans FC Biel-Bienne

Jubilée 50 ans dans la salle d’orchestre avec un programme de danse et de variété.

16. November 1946

1944/45

2. Guerre mondiale

Jouant avec une équipe remplaçante.

1939

Grand stade

Projet d’un grand stade, étendu sur la Gurzelen et la Champagne pour 30 000 spectateurs. Coûts 450 000 francs. Le projet n’a jamais été réalisé car des routes étaient déjà prévues dans cette zone.

1939

1939/40

Prix de l’équité

1936/37

Crise économique

1936/37

ab 1933/34

Ligue nationale avec une groupe

1931/32

Ligue nationale

Création d’une ligue nationale avec deux groupes

1931/32

1929/30

A nouveau champion

A nouveau champion romand (1er rang division ouest). Et création de places debout vis-à-vis de la tribune.

1926/27

Champion romand

1er rang division ouest.

1926/27

1924/25

Nouvelle ascension dans la série A

1923/24

Première relégation

Après 17 ans en série A relégation en classe promotionnelle.

1923/24

1920/21

Les hongrois

Saison de la «grande équipe» avec les hongrois Fodor, Todt et Deutsch.

1917/18

1ère guerre mondiale

Selon les directives de la chambre économique de guerre, la « Guzelen » sera utilisée en tant que champ de légumes et de céréales.

1917/18

5. August 1911

Nouveau nom : FC Biel-Bienne

1912/13

Déménagement à la 'Gurzelen'

Inauguration le 14 septembre 1913 avec un deménagement de la gare et un tournoi avec YB et Stella Fribourg.

1912/13

16. März 1907

Fusion avec le FC Floria Bienne avec l’association football Biel/Bienne

1903

Fusion avec le FC Central Bienne et le FC Villa Bienne

1903

1901

Intégration du FC Avenir de Bienne

1898

Intégration du FC Concordia Bienne

1898

Freitag, den 13. November 1896

Création d’association

Dans la salle d’orchestre biennoise, 13 sportifs passionnés ont créé le 'Football Club de Bienne'. Le premier président se nommait Charles Dubois et les matchs avaient lieu dans le ‚Jardin Anglais‘ devenu aujourd’hui le 'Chrutchueche'.

Source détaillée

Si vous désirez en savoir plus sur l’histoire de FC Biel-Bienne, vous pouvez volontiers prendre contact avec l’auteur du livre «Les 100 ans du FC Biel-Bienne», Peter Renatus (renatus@vtxmail.ch).

CONTACT

FC Biel-Bienne 1896
Case postale 971
2501 Biel/Bienne

078 886 03 04
office@fcbiel-bienne.ch

ADRESSE

Tissot Arena
Boulevard des Sports 18
2504 Biel/Bienne
© 2019 FC Biel-Bienne. Login.